Aller au contenu principal

Marengo : changer sa couette facilement

| 47 Vote(s)

Que l’on soit en situation de handicap ou non, le changement de housse de couette est toujours une épreuve ! Pour grandement faciliter cette tâche, des étudiants en première année de l’IRIIG ont développé une housse de couette avec un système de boutons pression.

Présentation

Une nuit de sommeil, c’est important, mais dormir dans des draps propres, c’est mieux. Il faut donc les changer régulièrement, mais ce n’est pas toujours simple même pour le plus grand des gaillards ! Tenir les bras tendus et insérer simultanément la couette dans les extrémités ce n’est pas le plus simple. Même les plus grands habitués du changement de draps peuvent en témoigner, c’est long, physique et complexe.
Aujourd’hui, un tiers des personnes changent leurs draps ou leur couette chaque semaine, 35% toutes les deux semaines, 8% toutes les trois semaines et 10% toutes les quatre semaines.
Chez les jeunes les draps sont changés beaucoup moins régulièrement, il n’empêche que tout le monde est confronté au changement de draps. Les draps-housses, les couettes, les housses d’oreillers ou même les nappes, tous passent en moyenne 10-15 fois à la machine par an. C’est une tâche récurrente qui nécessite du temps et de l’énergie.
Constaté par l’ensemble des membres de l’équipe, lors du changement de draps et surtout de la couette, les efforts et les mouvements nécessaires sont considérables. Cela fait une dizaine d’années que le système de changement de draps n’a pas changé.
Imaginez alors, comme il est compliqué pour une personne à mobilité réduite de tenir la couette tout en y insérant la housse. Puis de tourner dans différents axes la housse jusqu’à maintenir les deux angles de la couette à l’intérieur, il y a de nombreux mouvements complexes, voire impossibles à réaliser pour des personnes qui ne peuvent utiliser leurs membres que partiellement.
La couette pèse en moyenne 10kg, elle ne peut s’insérer dans sa housse uniquement par un côté et se referme par des systèmes nécessitant agilité et dextérité (bouton de chemise, rabat,
fermeture éclair…). Un tel poids et une taille aussi imposante, n’est pas toujours accessible pour un grand nombre de personnes avec ou sans mobilité réduite.

Nous avons imaginé et créé une housse de couette qui supprime l’ensemble des actions compliquées liées aux changements de ces draps. L’objectif est donc d’offrir une autonomie totale aux personnes en situation de perte de mobilité dans leurs changements de housse de couette et d’ainsi les soulager lors de cette tâche récurrente.
Nous avons étudié l’ensemble des étapes nécessaires lors du changement de housse de couette, notamment, mettre la couette dans sa housse, la retirer, le lavage, le pliage, etc.
A la suite de cette étude, nous avons décidé de travailler sur trois axes principaux, ils sont selon nous à l’origine des difficultés rencontrées :
- La taille de l’ouverture
- L’emplacement de l’ouverture
- Le système de fermeture
Après une phase d’idéation conséquente pour concevoir la combinaison de paramètre optimale concernant ces trois points, nous avons créé Marengo.
Cette housse ne s’ouvre pas dans la largeur mais par la face latérale. Cette ouverture de grande taille et son emplacement permettent d’accéder directement à la couette. Nous avons inclus un système de bouton-pression qui permet de maintenir fermé cette fenêtre peu importe les mouvements durant la nuit.

Comment faire ?

La première étape consiste à coudre la partie habituellement utilisée pour insérer la couette.
Vous pouvez coudre à la main ou à l’aide d’une machine. (Pensez à bien retirer la couette avant !)
Il faut découper à 17cm des bords un rectangle dans la housse de couette uniquement sur une face.
Elle servira de housse de couette.
Utilisez ensuite la deuxième housse de couette et découpez à 10 cm des bords une face plus grande qui servira de cache supérieur.
Enfin nous cousons nos boutons pression sur les rebords de la housse de couette pour venir ensuite y déposer le cache.
Il faut également ajouter les autres boutons pressions sur le cache qui sera sur la partie supérieure.
Et voilà, votre Marengo est prête !

Avis de l'ergo
L’idée est bonne et permet en effet de limiter surtout les mouvements globaux des membres supérieurs
Liste des courses
  • Ciseaux
  • machine à coudre
  • table plate
  • règle
  • 2 housses de couette
  • fil à coudre
  • 6 paires de boutons pression

Coût : Environ 100€ si l'on ne dispose pas des housses de couette

Position has not been set