Aller au contenu principal
3296 visites

Henri Claude Poisson a conçu une sorte de triporteur pour son fils Michaël, polyhandicapé : un fauteuil roulant relié à une bicyclette.

Comment faire ?

L'invention

La réalisation ne nécessite aucune suppression d’éléments irréversible tant sur la bicyclette que sur le fauteuil. Celui-ci reste intact, seule la roue avant du vélo a été démontée. Le kit reliant le fauteuil à la bicyclette est fixé sur le pied des montants du fauteuil grâce à quatre colliers. Le vélo est maintenu au kit par un axe qui s’emboîte dans le vide de la fourche du vélo, lui-même fixé par un écrou et un collier. La poignée de frein du vélo se visse sur le kit d’un simple coup de tournevis.
Par mesure de sécurité, les freins avant du vélo ont été rapportés sur les roues du fauteuil. Ces mêmes roues sont protégées par un plexiglas pour éviter de se coincer les doigts. Des sangles ont également été ajoutées aux repose-pieds.
Grâce à ce « vélo-poussette », présenté au concours Fab Life, Michaël peut admirer le paysage puisque le fauteuil est placé à l’avant.

 

Liste des courses

Environ 50€ (sans le vélo ni le fauteuil)

  • plexiglas
  • 0,20 m de tige filetée (l : 18 mm)
  • 8 boulons (Æ 8 mm, L : 40 mm)
  • 1 boulon (Æ 6 mm, L : 60 mm)
  • 2 freins de bicyclette avec câble et gaine
  • 1 poignée de frein
  • Tube
  • Fer plat.

Coût :

Position has not been set