Aller au contenu principal

Poignée de redressement

1382 visites

Loïc le Bouvier, ergothérapeute et fab manager, participe de nouveau cette année avec un dispositif se fixant à l’intérieur des portes basses de placards. Cette poignée d’appui permet aux personnes présentant des troubles moteurs ou un manque de force de se relever facilement lorsqu’elles sont accroupies, sans avoir besoin de prendre appui sur le sol et sans forcer sur les gonds de la porte. Une invention qui devrait exister dans tous les placards !

Présentation

Loïc LE BOUVIER, ergothérapeute, référent ALTYLAB -  CHM St Laurent de la MER – Plérin (22), association ALTYGO.

Dans l’établissement médico-social où je travaille, nous accompagnons des jeunes (enfants et adultes) dans les activités de la vie quotidienne.

Ils présentent tous, à des degrés divers, des restrictions fonctionnelles d’origine motrice.

Un des objectifs majeurs de l’accompagnement au sein d’ALTYGO est le développement et l’optimisation de l’indépendance et l’autonomie dans les actes de la vie courante.

Plusieurs personnes accompagnées, au regard de leur pathologie, présentent des difficultés importantes pour se relever lorsqu’ils sont accroupis, position qu’ils adoptent pour prendre un objet dans un meuble bas (dans une armoire, un meuble de cuisine…). C’est pourquoi, certains d’entre eux :

  • soit ne plient pas les jambes et se penchent en avant (risques de lombalgie++)
  • soit prennent appui sur la porte du meuble (risque de casse matériel, de chute, voire de blessures). Plusieurs portes sont déformées ou dégondées de ce fait.
  • soit prennent appui au sol ou sur une des étagères (peu pratique/hygiénique et fonctionnel)

Par ailleurs, les personnes âgées, qui présentent aussi parfois des troubles moteurs, un manque de force, des tremblements ou des douleurs articulaires rencontrent les mêmes difficultés quotidiennement tout comme les personnes présentant une hémiplégie.

C’est pourquoi j’ai réalisé en impression 3D, au sein de l’atelier collaboratif ALTYLAB, un système permettant l’utilisation d’une poignée escamotable et discrète qui permet de prendre appui efficacement afin de faciliter et sécuriser le redressement.

Le système se fixe sur la porte du meuble, coté intérieur et est donc invisible, portes fermées.

Lors de l’utilisation de la poignée, l’appui stable, rigide et antidérapant, permet un redressement de l’utilisateur, facilité, efficace, pratique et sécurisé tout en préservant les charnières du meuble.

 

Utilisation :

L’ensemble est fixé sur la face intérieure d’un meuble bas, par des vis à bois de 15mm de long.

La poignée ne doit pas gêner la fermeture complète de la porte.

Un essais avec du double face peut etre effectuer avant fixation définitive.

Lorsque la personne souhaite s’accroupir, elle escamote la poignée pour prendre appui sur le sol, comme une canne.

Elle se redresse ensuite en s’appuyant dessus et repositionne la poignée sur son support avant de reformer la porte.

Comment faire ?

L’ensemble a été réalisé à partir du logiciel FUSION 360, qui permet de créer des objets variés puis de les exporter au format «.stl» largement utilisé par les imprimantes 3D.

Le système est composé d’un assemblage de 6 pièces :

  • la poignée (partie supérieure)
  • Le pied, en appui au sol (partie inférieure)
  • 2 guides (à mettre avant l’assemblage définitif)
  • 2 tubes carrés de 12 mm (en aluminium ou acier)
  • 1 support (crochet)

Il est préférable de mettre des tampons autocollants antidérapants en caoutchouc ou feutre sous le pied.

L’ensemble (poignée, pied et tubes) doit être assemblé collé (colle époxy ou super glue par exemple), glisser les guides avant l’assemblage définitif.

Donner des coups de scie sur les tubes aux emboîtements pour améliorer l’efficacité du collage.

L’ensemble est fixé ensuite sur la face intérieure d’un meuble bas, par des vis à bois de 15mm de long.

La poignée ne doit pas gêner la fermeture complète de la porte.

La poignée de redressement peut être téléchargée sur THINGIVERSE, CULTS et MYMINIFACTORY ou sur le site de REHABLAB (rechercher avec le mot clé ALTYLAB)

Avis de l'ergo
L'invention indispensable ! Mais pourquoi n'y-a-t-on pas pensé plus tôt ? Idée utilisable pour les nombreux meubles de rangement de la maison !
Liste des courses
  • PLA, ABS, Nylon ;  Remplissage : plein ; Finitions : 0.2 ou 0.3mm ; Support : Oui
  • Bobine pour impression 3D (PLA ou ABS)
  • 2 tubes carré en aluminium (magasin de bricolage)
  • 4 vis à vois de 15mm (magasin de bricolage)
  • 2 tampons autocollant (magasin de bricolage)

Le temps d’impression (approximatif) :

Il faut compter environ 4h00 pour un ensemble complet, selon les imprimantes et le degré de finition.

 

Coût : Coût de la matière première : Environ 5-7€ pour un ensemble complet.

Position has not been set