Aller au contenu principal

Gamme d'aide à la préhension sans solliciter les doigts

11875 visites

Emilie Nguyen, jeune diplômée en design de produits et en ingénierie en innovation, a conçu ces objets pour les personnes ayant des difficultés de préhension. Ils remplissent tous une fonction distincte permettant d’attraper ou ramasser des petits objets de formes différentes. Petit plus, leur design soigné en ferait presque des objets de décoration !

Présentation

Jeune diplômée en design de produits et en ingénierie en innovation, je m’intéresse de près au monde de la santé. Je suis actuellement en recherche d’emploi et j’aimerais justement continuer à créer des aides techniques, travailler avec des professionnels de santé, des ingénieurs, des compères et des patients afin de résoudre différentes problématiques pour améliorer la qualité de vie de toutes et de tous, petits et grands.

J’ai conçu cette gamme d’objets dans un premier temps pour Jonathan qui est atteint du syndrome d’hirayama, une maladie touchant ces cervicales qui se caractérise par une faiblesse et une perte musculaire. Chez Jonathan cela affecte grandement sa préhension fine, résultant à une limite de la mobilité et de l’écartement de ses doigts. Un effort trop important de ses mains peut le fatiguer ou lui faire mal. Il éprouve de la difficulté pour ramasser des objets petits ou plats.

J’ai pu constater un problème similaire dans un foyer d’accueil médicalisé où les résidents en fauteuils roulants électriques avaient des déformations ou des faiblesses musculaires.

C’est de ces deux constats que m’est venue l’idée de « gamme », adapter l’idée de départ pour le rendre utilisable par un maximum de personnes !

Le concept principal de mon projet est de pouvoir utiliser l’aide technique sans avoir à bouger les doigts ou juste un minimum. On peut l’enfiler, la saisir, la soulever, la bloquer et ainsi de suite (voir photos). De plus je l’ai conçu comme un accessoire discret qui peut trouver sa place sur un bureau, une table dinatoire, sur un plan de travail de cuisine... L’aide technique est accompagné d’un support pour ne pas coller partout et afin de le garder propre plus longtemps.

Le deuxième point important est le procédé de fabrication. C’est un fichier tout prêt à imprimé. Chaque fichier met entre 25min à 1h pour s’imprimer et demande peu de matériau. Pour ceux qui n’ont pas un fablab près de chez eux, j’ai mis un tutoriel pour une création manuelle.

Le troisième point c’est la durée de vie de l’objet : le ruban adhésif utilisé est lavable et réutilisable ! D'après la fiche produit du ruban adhésif, il peut être utilisé plus de 600 fois. Je mène actuellement des tests chez moi pour connaître la durée de vie exacte avant de devoir remplacer le ruban.

Et le dernier point, vous pouvez le personnaliser (rajouter un nom, changer de couleur, graver un dessin etc). Je laisse le fichier STL en open source, et je peux vous envoyer le fichier d’origine sur demande par mail.

N.B : Le projet n’est pas fini. Je compte retourner au foyer d’accueil médicalisé pour tester et adapter le support sur les fauteuils roulants électriques (voir l'image 15 et la vidéo).

Comment faire ?

  1. Se rendre dans un fablab avec le fichier STL sur une clé USB et laisser un assistant vous aider en lui précisant les paramètres suivants :
    • Conseil du matériau : PLA
    • Buse de 0.8 avec une hauteur de couche de 0.4mm
    • Remplissage à 60% avec un motif en « cubic subdivisions » ou « rectiligne »
    • Pas besoin de support d’adhésion au plateau
  2. Couper environ 5cm de ruban adhésif à l’aide d’un cutter ou un ciseau, puis le coller sur la partie plate avec le motif avec des rainures. Bien appuyer pour que le ruban adhère dans les creux.

N.B : Ces creux permettent de réduire la surface d’adhésion au contact d’un objet, ce qui permet de décoller l’objet ramassé avec peu de force.

bavo emilie j ai ete operée de 4 arthrodeses des doigts des mains et ceux qui n ont pas mal ne peuvent pas se rendre contre j depuis que je suis iopere j ai beaucoup moins mal met reste des douleurs je fais du kine et moi a la maison tt seule met toute vos petit matriaux pour nous ca compte enormement moi je veut bien tester c est difficile tt les jours et en plus quand claudineon n est seul et pourtant je n ai que 58 ans merci pour ce que vous faites claudine 07 04 2020
Bravo Emilie ! Votre projet est d’une grande générosité ! J’espère que vous trouverez vite un emploi à la mesure de votre intelligence humaine et professionnelle !
Beau travail Emilie
Un beau projet pour une belle personne. Bravo pour votre intérêt.
Émilie nous sommes si nombreux, ceux qui vieillissent pleins d’arthrose, et pourtant pas encore si vieux... dès la soixantaine, même avant la retraite, soudain le pouce et l’index ne se connaissent plus, le poing fermé devient une épreuve , la main grande ouverte est un souvenir, le pouce ne touche plus les phalanges inférieures des autres doigts... Je trouve votre intérêt pour les problèmes de préhension vraiment enthousiasmant, il faut absolument qu’une entreprise vous prenne pour booster ce domaine encore balbutiant !!!
Bonjour Émilie, Avec d’autres bénévoles nous avons monté un groupe de travail qui va dans le sens de ta démarche. Si tu le souhaites, peut être pouvons nous collaborer . Tu peux nous joindre ici : [email protected]
Bravo Emilie pour ton travail avec ces belles innovations que tu nous a présentées lors de mon atelier de mardi co-reparation. Grâce à l’impression 3D, le quotidien de plusieurs personnes en situation de handicap va être amélioré. Enfin elle permet de créer des objets et des services à l’utilisation simple et adaptée au handicap. Ça me rappelle des souvenirs lorsque j'étais technicien en installation de système de téléassistance et où j'étais confronté à des complications face à des clients pour appuyer sur bouton de téléalarme sous forme de montre ou en pendentif, cela m'avait touché car on avait pas de solution pour ce type de cas alors qu'avec la 3D on aurait pu modéliser un démultiplicateur de force avec effet de levier... Bonne continuation
Bravo pour votre imagination et votre altruisme au service du handicap
bravo, belle idée
Merci
Bravo pour l'ingéniosité du produit.
Bravo pour ce que vous faites vous nous aider beaucoup merci
Innovation qui a l'air simple et pratique, la version à faire soi même apporte un plus !
Très bonne innovation, même pour des invalidités temporaires.
Bonjour, n'hésitez pas à cliquer sur " Télécharger les plans". Il s'agit d'un pdf avec les détails d'utilisation et de fabrication. Cela apportera plus de clarté au projet :) Merci pour votre soutient !
Avis de l'ergo
Bravo pour le design des différents objets et la déclinaison sur plusieurs gestes et besoins spécifiques ! <br>Attention cependant à la bande adhésive, qui pourrait endommager certains objets fragiles comme des cartes à jouer par exemple.
Liste des courses

Version à imprimer :

  • Une clé USB
  • Un rouleau de ruban adhésif nano double face lavable (1 mètre pour 4€ sur l’application wish, plusieurs mètres pour 6-9€ sur amazon.fr)
  • Si le fablab ne fournit pas le matériel, un échantillon de 50gr de PLA de diamètre 2.85mm de la couleur de votre choix (3€ sur amazon.fr) ou acheter un rouleau entier (250gr, 500gr, 750gr, 1kg) si vous souhaitez imprimer plusieurs pièces avec les supports (amazon.fr, Leroy Merlin, site spécialisé…entre 15€ et 40€ selon le modèle et le poids)
  • un cutter ou un ciseau

 

Version manuelle  :

Pour le dispositif angulaire :

  • Une règle en plastique rigide de 20cm ou 30 cm
  • Un petit décapeur thermique (10€ sur amazon.fr)
  • Des gants de protection (3€ à 7€ à bricodépot)
  • Un rouleau de ruban adhésif nano double face lavable
  • Un cutter ou un ciseau

Pour le dispositif circulaire :

  • Deux bandes de carton : 3,5cm x  le diamètre du poing moins 5cm et une bande de 3,5cm x 6cm
  • Un cutter
  • Une règle graduée
  • Du scotch
  • De la glue
  • Un rouleau de ruban adhésif double face lavable
  • Optionnel : finition en papier maché, peinture et vernis

Coût : Version à imprimer : de 4€ à +20€ selon le nombre d'impression, la nécessité d'un abonnement à un fablab (réduction ou gratuité dans certains d'entre eux selon votre situation ou la bienveillance de la personne en charge), etc. Version manuelle : de 4€ à

Position has not been set